Vos questions

Retrouvez la déchèterie la plus proche de chez vous en consultant notre cartographie des points de collecte ; sinon rendez-vous sur la page déchèterie du site.

Aux horaires d’ouverture des déchèteries – veillez à respecter les intervalles de remises de sacs, telles que décrites sur votre carte d'obtention de sacs (envoyée avec votre redevance de fin d'année).

Demandez à un proche d’aller chercher vos sacs (muni de votre carte d'obention de sacs), sinon vous pouvez les récupérer à la mairie, sur présentation de votre carte de dotation de sacs.

Les jours fériés, la collecte de vos déchets est assurée, à l'exception du 1er janvier, du 1er mai et du 25 décembre.
Pour ces trois dates, la collecte prévue est rattrapée quelques jours avant ou après le jour concerné.
Pour connaître les rattrapages des jours fériés à venir, suivez ce lien.

Plusieurs raisons peuvent expliquer une non collecte de vos déchets :

  • votre sac a été déposé après le passage de la benne à ordures ménagères (pour une collecte le matin, il convient de déposer votre sac avant 5h ; pour une collecte l'après-midi, il faut déposer votre sac avant 12h)
  • votre sac comportait une erreur (présence de verre, de déchets verts,...), dans ce cas, les agents de collecte y apposent un autocollant de refus de collecte
  • votre sac n'a pas été vu par les agents, veillez à bien le mettre en évidence (ne pas le mettre près de voitures,...), pour les collectes matinales qui débutent à 5h, pensez qu'une partie du circuit de ramassage des déchets est effectué de nuit
  • si votre jour de collecte tombe un jour férié chômé (1er janvier, 1er mai et 25 décembre), la collecte n'est pas réalisée ; elle est rattrapée quelques jours avant ou après (pour connaitre le jour de rattrapage de la collecte, consultez cette page)

Si aucune de ces raisons ne semble correspondre à votre cas, veuillez contacter nos services au 05 49 91 96 42.

Les bennes à ordures qui collectent vos déchets sont compartimentées :

  • un compartiment pour les sacs noirs
  • un compartiment pour les sacs transparents

Ensuite, les sacs noirs sont transférés vers des centres d'enfouissement ; les sacs transparents sont ouverts et triés matière par matière (site du SIMER, l'Eco-Pôle, basé à Sillars). Ces matières sont ensuite envoyées vers des usines de recyclage.

La preuve en image : visitez le site de l'Eco-Pôle en 360°, sinon rendez-nous visite en chair et en os !

Pour savoir où jeter vos déchets, consultez notre page "Les consignes de tri".

Vous trouverez un moteur de recherche "Où va ce déchet" sur la droite de la page dans lequel vous pourrez renseigner votre déchet.

Si vous ne trouvez pas la réponse, contactez-nous.

L’expérimentation menée par Eco-Emballages a permis de tester la collecte, le tri et le recyclage de ces plastiques dits « souples ». Aujourd’hui, sur la zone collectée par le SIMER, tout le monde trie pots, barquettes (plastiques & polystyrènes) & films en plastiques.

Certains emballages sont complexes car composés de plusieurs matières. Pour les plastiques, il n’est pas encore possible de recycler les emballages mélangés à la fois de plastique et d'aluminium.

Le SIMER a renforcé ses consignes de tri des cartons bruns car ils sont très robustes et abîment les matériels de collecte (pelle à compaction des bennes à ordures) et de tri (ouvreur de sac de la chaîne de tri des déchets).

Ainsi, tous les cartons plus grands qu'une boite à chaussures sont à déposer en déchèterie.

Non ce n'est pas utile, veillez cependant à bien les vider.

Oui, ils seront également recyclés. Veillez cependant à bien les laisser sur la bouteille, le flacon...

Il ne faut ni les écraser, ni les imbriquer ; en effet des machines permettent en partie de trier les emballages par matières. S'ils sont écrasés ou imbriqués, ils seront mal triés.
 

Le point vert signifie que le fabricant du produit paie une éco-contribution servant à financer le recyclage en France.

Attention, la présence de ce logo sur un emballage ne signifie pas qu'il est recyclable.

A partir du 1er janvier 2015 apparait le logo Triman sur les emballages.

Ce logo permet de préciser comment trier l'emballage sur lequel il est présent.

Les consignes de tri et les équipements ne sont pas les mêmes partout en France, car les spécificités d’habitats (urbain, semi-rural, rural) conduisent les services de gestion des déchets à optimiser les outils et modes de collecte :

  • Matériel de pré-collecte : sacs, bacs
  • Camions de collecte : benne à ordure mono ou bi-compartimentée
  • Type de collecte : en porte à porte ou point de regroupement
  • Déchets collectés : collecte du verre, des déchets verts et encombrants en porte-à-porte ou en déchèterie
  • Fréquence de collecte : 1 fois tous les 2 semaines ou 2 fois par semaine,…

La loi Grenelle prévoit que les couleurs associées aux différents bacs soient harmonisées partout en France.

Le SIMER encourage les usagers à composter leurs déchets via le versement d'une aide de 15€ pour l'achat de matériels de compostage. Plus d'informations ici.

Essayez de donner une seconde vie aux objets, en les donnant ou les revendant par exemple. Des associations ou des brocanteurs peuvent s’en occuper. Sinon, il faut déposer les déchets en déchèterie.

Essayez de les composter, sinon jetez-les dans votre sac noir (essayez de limiter la présence de jus et le poids de vos sacs).

Les coûts liés à la gestion de vos déchets sont multiples :

  • collecte des sacs et du verre
  • enfouissement des sacs noirs
  • tri des emballages recyclables contenus dans les sacs transparents
  • déchèteries

Certains déchets coûtent peu à traiter (emballages recyclables qui sont revendus), toutefois les déchets qui sont enfouis coûtent de plus en plus cher en raison d'une taxe environnementale (la TGAP) qui est appliquée par l'Etat.

 

2 gestes importants pour limiter la hausse du coût de nos déchets :

  • réduire la production de nos déchets
  • trier les déchets recyclables pour moins enfouir et économiser des ressources naturelles

Il convient de prendre contact avec le service Redevance (par téléphone au 05 49 91 96 42 ou par e-mail redevance-simer@cg86.fr) pour régulariser votre situation.
 

Lorsque vous déménagez, il faut vous déclarer auprès du service Redevance du SIMER.

Il vous sera demandé de fournir une pièce justificative justifiant de votre départ du territoire.

Vous trouverez plus d'informations sur la marche à suivre sur cette page.

Non, ils seront exonérés du paiement de la redevance d'enlèvement des ordures ménagères sous réserve de produire annuellement les justificatifs suivants :

  • attestation de résident permanent délivrée par la maison de retraite et
  • attestation du Maire certifiant que le logement n’est pas habité (même temporairement) et ne sert pas de résidence secondaire.

Ce système de facturation des déchets appelé "tarification incitative", fut largement promu par la loi dite « Grenelle I de l’environnement » mais depuis la loi du 12 juillet 2010 du « Grenelle II », la tarification incitative a revêtu un caractère expérimental avec une  mise en place qui demeure facultative.

Pour exemple, en 2014, seules 190 collectivités qui représentent 4.8 millions d'habitants ont mis en place ce principe de facturation.
Parallèlement à cela, un rapport des Sénateurs Jean Germain et Pierre Jarlier de janvier 2014 mettait en avant le coût du dispositif et les freins multiples à sa mise en place.
 
En effet, il convient d'équiper les foyers de systèmes permettant de tracer leur production de déchets (bacs pucés, points de regroupement à badges), mais également les équipements de collectes (bennes à ordures ménagères), ce qui aurait un coût très élevé pour la collectivité et ses usagers.

Ainsi le SIMER n'envisage pas de changer le mode de tarification des ordures dans l'immédiat.

Les offres d'emplois du SIMER sont diffusées via l'agence Pôle Emploi, mais aussi via des agences d'intérim.

Vous pouvez toutefois adresser une candidature spontanée à siege.administratif@simer86.fr