Faites votre propre compost !

Faites votre propre compost !

Composter, c'est reproduire chez soi le cycle naturel de décomposition, en réutilisant les déchets biodégradables de la cuisine et du jardin pour en faire un amendement naturel essentiel pour la terre et les plantations, qu'on appelle compost.


Pourquoi composter ?

  • Pour enrichir la terre de votre potager et de vos jardinières avec un compost 100 % naturel !
  • Pour limiter les allers-retours en déchèterie pour le dépôt des déchets végétaux.
  • Pour diminuer le poids des ordures ménagères transportées et enfouies en décharge. Environ 40 % du sac noir peuvent être compostés !

Comment faire ?

En tas, en bac ou en lombricomposteur.
Le SIMER peut vous aider à l'achat de votre matériel (participation de 15 € sur présentation de justificatifs).

Que composter ?

  • Les épluchures et restes de fruits-légumes, le pain, les coquilles d'œufs écrasées, les laitages et fromages, le marc de café, les filtres, les sachets de thé.
  • Les déchets végétaux : feuilles, tailles, tontes, petits branchages (si besoin coupés), le papier essuie-tout souillé par les déchets alimentaires.
  • ...et aussi les mouchoirs, nappes et serviettes en papier.

3 règles d'or à respecter

De l'air, de l'eau : de la vie !

  • Equilibrer les apports : mélangez des déchets secs (journal, feuilles mortes sèches) à des déchets humides (épluchures, marc de café...),
  • Brasser le tas pour qu'il s'aère, ça favorisera le développement de la vie à l'intérieur, et ainsi la dégradation des déchets se fera plus vite,
  • Le tas doit rester légèrement humide. Si besoin, arrosez-le (pensez à l'eau de pluie) ; en bac, ouvrez simplement le couvercle lors de pluie.

Comment utiliser votre compost ?

Le compost n'est pas un engrais, c'est un amendement organique qui doit être mélangé avec de la terre (1 part de compost pour 2 parts de terre et/ou de sable). Utilisez-le dans votre potager, au pied des arbres, pour vos plantations...

  • Privilégiez le compost jeune (3-4 mois) en paillage (protège la terre contre la sécheresse et limite la poussée des herbes indésirables), au pied des  arbres fruitiers, plantes vivaces, plants de tomates, etc.
  • Utilisez le compost mûr (6 mois et plus) en amendement pour enrichir vos sols (en remplacement des engrais chimiques).

Documents à télécharger

Aide à l'achat compostage
Guide du jardinage au naturel